Le VIX, Indicateur de Psychose

Le VIX reflète la Nervosité des Marchés Financiers. Globalement, quand il est bas, les marchés sont peu nerveux et l’optimisme est de rigueur. A l’inverse, quand il est haut les marchés sont plus nerveux et pessimistes…Pour plus de détails, consulter l’article publié au mois de Novembre dernier.

Depuis 1990, cet index était borné entre 10 et 30… Même au plus fort de la baisse 2000-2002 et des évènements de 2001, la nervosité était restée limitée. Depuis le mois de Septembre dernier, la borne des 30 a sauté et l’indicateur a atteint les 80 pts. Depuis, on ne parle plus de « nervosité » mais de « psychose ». On a pu assister à des records successifs à la hausse comme à la baisse sur toutes les places.

Durable ou non, une chose est sûre, il n’est pas souhaitable de rentrer à nouveau sur les marchés tant que la nervosité ne sera pas retombée à des niveaux plus sains. Cela peut durer encore longtemps.

Publicités

L’Analyse Contrarienne

On entend de plus en plus parler d’Analyse Contrarienne… Mais pas vraiment de définition disponible sur le sujet. Est-ce encore une autre méthode, stratégie pour se placer en Bourse?

L’Analyse Contrarienne pourrait se définir comme allant à l’encontre de la tendance, de la foule. Ainsi lorsque la grande majorité est haussière, il conviendrait de ne pas suivre le troupeau et de passer baissier… De même il conviendrait d’acheter alors que la foule hurle à la baisse. Cette méthode s’appliquerait sur une tendance générale, un secteur ou une valeur en particulier.

bourse-mouton.gif

Dans ma présentation, je fais notamment allusion aux journaux financiers et analystes que je considèrent comme de bons indicateurs contrariens. En effet, quand la Presse s’empare d’un phénomène Boursier, il est déjà trop tard et il est fort à parier que le mouvement est sur sa fin. Ainsi je me rappelle du titre France Telecom qui, il y a quelques années, faisait la Une d’un journal financier français car très performant. Cela n’a pas manqué, cet article sonnait la fin de la hausse. Le grand public qui ne suit pas forcément le titre est pris à contre-pied. A l’inverse, quand toute la Presse s’empare de la baisse et titre sur un krach, les contrariens pensent que c’est le bon moment de rentrer et de passer à l’achat.

De façon plus poussée, un courant contraien s’est constitué, principalement aux Etats Unis. Ces traders à contre-courant utilisent des outils comme le VIX [Indicateur de Volatilité ou de Peur des Marchés], les ratios PUT/CALL, des indices Bullish/Bearish.

Là encore, comme toutes les autres méthodes ou stratégie, je pense que l’Analyse Contrarienne a un certain intérêt. Cependant aussi comme tout le reste, il ne s’agit pas d’en faire un modèle. Bref, à garder sous le coude.

Liens sur L’Analyse Contrarienne

Getting A Fix On The VIX

Against the Tide:Contrarian Picks for When the Market Turns

When bad news is good news for bulls

Market Sentiment

VIX – Indicateur de Volatilité

On entend de plus en plus parler du « VIX », indicateur de Volatilité du Marché Américain largement suivi des investisseurs.

Qu’est ce que le VIX ?

Le VIX est un indice de Volatilité calculé quotidiennement par le CBOE (Chicago Board Options Exchanges). Vous pouvez consulter quelques informations (peu claires) au sujet du VIX sur le lien suivant : VIX

Que Mesure le VIX ?

Le Vix reflète la Nervosité des Marchés Financiers. Globalement, quand il est bas, les marchés sont peu nerveux et l’optimisme est de rigueur. A l’inverse, quand il est haut les marchés sont plus nerveux et pessimistes…

« The VIX (CBOE Volatility Index) is a measurement used to depict fear and optimism in S&P 100 Index options trading. When many traders become fearful, the VIX typically rises, and when complacency about the market dominates, the VIX falls. »

Comment est calculé le VIX ?

En Septembre 2003, le mode de calcul du VIX a été changé par le CBOE et ce, pour avoir un indicateur plus représentatif. Ainsi, le VIX est maintenant basé sur les prix des options (Warrants Calls & Puts) sur l’index de S&P 500 (SPX), alors qu’auparavant le calcul était fait sur les options sur indice de S&P100 (OEX).

Le VIX est notamment calculé en faisant la moyenne des volatilités sur les Call et Put sur l’Indice de S&P 500.

Interprétation du VIX

Il est difficile de donner un sens à la valeur du VIX. Il est plus pertinent d’utiliser la direction que prend le VIX.

Ces dernières années, avec les evenements de 2001 et la crise des marchés financiers, la volatilité et la nervosité ont été très élevé. Depuis les plus bas de 2002/2003, le VIX n’a pas cessé de chuter et atteint maintenant des niveaux équivalents à 1993-1995. Ces niveaux n’ont que peu d’importance… En fait, si le VIX venait à rebondir fortement (par rapport à la tendance de ces derniers mois), on pourrait l’interpréter comme un changement dans la perception globale du Marché.

Indicateur Précurseur ? Contrarien ? Difficile à dire… Certains pensent qu’un VIX elevé dans un marché calme indique une inquiétude grandissante et donc un décrochage à venir… Si cela s’est vérifié, ce n’est pas une règle. A l’inverse, on pourrait extrapoler en disant qu’un VIX très bas (comme actuellement) dans un marché calme indique une certaine confiance, un certain optimisme et donc un mouvement haussier d’ampleur à venir…. Je ne parierais pas là dessus !

Indicateur d’Humeur, d’Optimisme vs Pessimisme, de Risque… Un indicateur (parmi tant d’autres) qu’il est intéressant de garder sous le coude, mais qu’il ne faut pas interpréter seul comme la plupart des indicateurs.