Peut-on Croire les Analystes ?

Je reproduis ci-dessous une interview faite en Octobre 2000 avec un analyste financier. Coup de pub mérité pour les analystes… Je ne sais pas si cette personne travaille encore à Global Equities ou a-t-elle changé de nom… Rappelons que les Analystes travaillent pour leurs Clients – qui payent des frais elevés – et pas pour le Grand Public – qui ne payent rien, si ce n’est les pots cassés à lire leurs sottises.

Bien évidemment, Droit de Réponse ouvert aux Analystes…

——————-

Le 14/10/2000 à 06:00

Les investisseurs vont pouvoir être plus sélectifs

Trois questions à Laurent Balcon, analyste à Global Equities.

• Le dernier profit warning de l’américain Lucent est motivé par les résultats décevants de son activité optique. Est-ce déjà le début de la fin pour le secteur ?

« Pas du tout. Effectivement, le résultat de Lucent dans les équipements de transmission optique est catastrophique: -5% sur ce trimestre alors que ce marché croit de 60%. Mais cet échec concerne uniquement Lucent qui a raté un saut technologique. Le marché reste extrêmement porteur et les difficultés de Lucent sont une bonne nouvelle pour ses principaux concurrents, Alcatel et Nortel. Ce dernier affiche un taux de croissance de 150% sur le métier de la transmission ».

• Comment expliquer le succès boursier des valeurs optiques ?

« Les investisseurs se sont précipités sur les sociétés du secteur parce que le marché est en forte croissance, poussé par la croissance du trafic Internet. A ces promesses de fortes activités, s’ajoute la relative pénurie de valeurs cotées. Mais de nouvelles sociétés s’introduisent et les investisseurs vont pouvoir être plus sélectifs et s’intéresser à la qualité des entreprises et de leurs produits. »

• Quels sont vos favoris ?

« Les marchés aiment brûler ceux qu’ils ont adoré. Aussi, je pense que le niveau atteint par Highwave Optical est trop élevé et l’on assiste déjà à une correction sur cette valeur. Je crois beaucoup à Alcatel Optronics pour un fond de portefeuille. Cette valeur ne comporte aucun risque compte tenu de l’énorme potentiel de croissance des composants optiques. La fourchette de prix annoncée comporte une décote attractive. Je suis également très positif sur la future IPO de Lucent Microelectronics qui devrait avoir lieu durant le 1er trimestre 2001 sur le Nasdaq. A suivre aussi, le projet d’introduction d’OMM (composants optiques) sur le marché américain des valeurs technologiques. A Paris, parmi les sociétés connexes à l’optique, nous restons très favorables à Egide avec un objectif de cours de 700 euros. Enfin, Alcatel devrait profiter à plein du boom optique dans les années à venir. Nous situons le titre à 88 euros à court terme. »

Publicités